Immobilier Grenoble et Grésivaudan, agence immobilière Grenoble et Grésivaudan, annonces immobilières vente, location. Nos services : estimation immobilière, transaction, gestion locative.
  1. Le Fichier de la Construction
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Génération Boomerang : retourner chez ses parents après un premier envol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                   

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Génération Boomerang : retourner chez ses parents après un premier envol

Publié le
Génération Boomerang : retourner chez ses parents après un premier envol

La crise sanitaire s’accompagne d’une crise économique majeure qui, pour les jeunes actifs ou tout juste diplômés, est souvent synonyme de retour au foyer parental. D’ailleurs, nombreux sont ceux retournés chez leurs parents pendant la période de confinement. Cette  “génération Covid” est en réalité la même que la “génération boomerang”. En effet, le retour des jeunes chez leurs parents suite à une rupture, un licenciement ou la fin des études, n’est pas une situation nouvelle et simplement due à la crise sanitaire actuelle. Selon une étude de 2015 de l’Insee, en France 7% des 30-50 ans et 3% des plus de 50 ans sont concernés par cette réalité. Ce retour intervient le plus souvent à la fin des études ou pour rechercher un emploi (26 %), au cours des études (24 %) ou suite à une rupture ou un deuil (20 %). Vient s’ajouter à ce profil, les 3,8 millions d’autres adultes qui n’ont jamais quitté le cocon familial. La raison la plus souvent invoquée est celle d’un manque d’autonomie financière. Tous âges confondus, un adulte sur dix est déjà revenu vivre chez ses parents après avoir occupé un logement indépendant. Il apparaît que ce sont les plus “fragiles” qui sont les plus susceptibles d’habiter chez leurs parents : 69% des étudiants et 58% des chômeurs entre 18 et 29 ans sont encore à la maison. Ainsi, avec la crise sanitaire le taux de jeunes retournant vivre chez leurs parents va augmenter sensiblement.

Retrouver le cocon familial après avoir goûté à l'indépendance n'est pas toujours chose facile alors comment se passent les retours forcés à cause de la pandémie ? Le professeur de psychologie Jeffrey Arnett explique que les jeunes adultes de retour s’entendent généralement bien avec leurs parents. Pour Karen Fingerman, professeure à l’université d’Austin, c’est le signe que notre société s’oriente vers des liens intergénérationnels plus fort. En effet, les jeunes adultes actuels ont plus de contact avec leurs parents et reçoivent plus d’aides de leurs aînés qu’il y a dix ans.



https://edito.seloger.com/actualites/france/trentenaires-de-plus-plus-nombreux-a-habiter-chez-leurs-parents-article-38542.html

Le Fichier de la Construction